Étude sur les garderies francophones en Alberta

Places en garderie en Alberta: une étude pour faire le bilan.

Un nombre important de parents francophones sont incapables de trouver une place en garderie en français pour leur enfant. C’est suite à ce constat que la Fédération des parents francophones de l’Alberta a décidé de faire une étude sur le sujet financée par le Secrétariat francophone.

De nombreuses études font état d’une période critique pour l’acquisition du langage et concluent que ce sont les enfants en bas âge qui ont le plus d’habiletés dans l’acquisition du langage. Ainsi, si l’on veut que nos enfants maitrisent le français, il faut leur donner accès à un service de garde francophone le plus tôt possible.

De ce rapport découle deux recommandations pour la FPFA afin de jouer son rôle de leader auprès des services de garde francophones: la FPFA doit se positionner avec les autorités anglophones (AELCS et ACCA) qui gèrent les règlements des services de garde de la province, et la FPFA doit mettre en place un mécanisme de soutien efficace pour répondre aux besoins de la communauté francophone.

Le conseil d’administration de la FPFA a voté à l’unanimité la création d’un Réseau de garderies francophones au sein de sa structure pour offrir un soutien immédiat aux services de garde. Une planification stratégique permettra d’élaborer le cadre opérationnel à long terme de ce nouveau réseau. La FPFA entreprendra également des démarches pour siéger aux conseils d’administration de AELCS et de ACCA afin de mieux représenter les besoins et intérêts de la communauté francophone.

Je veux lire l’etude

Cette étude a pu avoir lieu grâce à l’appui financier du Secrétariat francophone de l’Alberta

RESTONS EN CONTACT

Abonnez-vous à notre infolettre